Le film de commande

une réalisation sur mesure

Découvrez le savoir-faire des réals de la Cie et les besoins de leurs commanditaires. 

Un accompagnement professionnel pour obtenir un film de qualité.

Jean-Sébastien, comment as-tu abordé ce film de commande ?

Le peintre Alain Thomas souhaitait réaliser un documentaire sur la création d’une œuvre, de A à Z. L’idée était de le filmer régulièrement durant la réalisation de cette œuvre avec, en fil rouge, la création d’un timelapse.  Parallèlement, le peintre nous explique le processus de création et raconte ses petits secrets. J’ai écrit le scénario et proposer une approche esthétique en échangeant avec lui et son fils. A propos du timelapse, je lui ai mis à disposition un boitier et un trépied, l’artiste faisait ainsi, lui-même, les photos après chaque séance (le peintre travaille principalement la nuit). Le tournage s’est étalé sur 3 années. Le film de 26 minutes sera projeté en salle et en avant-première lors d’une exposition de l’artiste début 2022.

Le réalisateur : www.jsevrard.com

Wilhem Thomas, Directeur de la galerie l’Oiseau bleu, comment avez-vous vécu cette expérience audiovisuelle ?

C'est avec un immense plaisir que durant 3 années nous nous sommes régulièrement rencontrés à l'atelier du peintre Alain Thomas dans le cadre de la réalisation du film documentaire. Jamais l'artiste ne s'était aussi longuement confié sur le processus de création d'un tableau !  La discrétion et la patience de Jean-Sébastien ont permis de créer au fil du temps une très belle complicité avec Alain Thomas. Il a ainsi pu obtenir quelques confidences à propos des rêves de l'artiste, une essentielle source d'inspiration pour ses créations artistiques. J'ai particulièrement apprécié cette expérience humaine avec Jean-Sébastien et le climat de confiance qui l'accompagnait. Merci d'avoir réalisé ce film inédit et passionnant qui constitue une magnifique œuvre pour la postérité !

Le commanditaire : alain-thomas.com

Christophe, comment as-tu abordé ce film de commande ?

Comme pour chaque film de commande, la première étape est que j’écoute attentivement le commanditaire. Je regarde également leurs références. Ensuite, je propose des idées, conseille sur le style, la structure de la vidéo, toujours en expliquant pourquoi. C’est important d’argumenter, d’expliquer mes choix, pour que le commanditaire comprenne mes démarches. La première vidéo était importante, elle a donné le ton pour les suivantes. Depuis, la série continue (7 films à ce jour) et d’autres vidéos sont en préparations (un 8eme en tournage fin octobre). 

Le réalisateur : 4eme-type.com

Sabrina Le Bourgeois, Directrice de communication GIE Paris Commerce, comment avez-vous vécu cette expérience audiovisuelle ?

A partir de notre brief et de vidéos de références, le réalisateur a compris très vite quel était notre besoin et quel type de rendu nous attendions. Grâce à son expertise, il a su traduire en images les messages de communication que nous souhaitions faire passer. Il a également su nous proposer un format court et accrocheur pour les réseaux sociaux où la durée d’attention des followers est très réduite.

Le commanditaire : www.giepariscommerces.fr

Matthieu, comment as-tu abordé ce film de commande ?

Avec beaucoup d’enthousiasme, de passion et de plaisir car le spectacle vivant fait partie de ce que je préfère filmer. Le challenge ne fut pas facile et a poussé ma créativité hors de ma zone de confort. Je voulais donner envie et surprendre aussi bien sur la forme que le fond. J’ai filmé pendant 2 soirs le spectacle de JL Lemoine au festival d’Avignon. Jean-Luc m’a laissé « carte blanche » puis grâce à une qualité d’échange nous avons abouti à une savoureuse bande-annonce. Au final, j’ai livré 9 extraits de sketches et un teaser de 2 min. A la manière d’un homme-orchestre, c’est un projet que j’ai produit avec MATT LA PROD et réalisé seul afin de rentrer dans les contraintes de lieu, de temps et de budget. Je tiens à remercier particulièrement Jean-Luc pour la confiance qu’il m’a accordée ainsi que son équipe pour l’accueil réservé durant le tournage.

Le réalisateur : linkedin/matt-la-prod

Jean-Luc Lemoine, Humoriste et Animateur, comment avez-vous vécu cette expérience audiovisuelle ?

C’était une belle aventure. Avec une mission précise et dans un budget serré. Mais les contraintes sont toujours des bons moteurs pour la créativité. On a beaucoup échangé  avec Matthieu en amont pour bien s’entendre sur le projet, fait pas mal d’aller-retours car on savait qu’on n’avait pas le droit à l’erreur. Au final, on est bien dans le projet qu’on avait fantasmé, à savoir une bande annonce de spectacle d’humour qui sorte de l’ordinaire compilation de vannes. Une belle collaboration. 

L'artiste : jean-luc-lemoine.com

Jean-Paul Sohet, Producteur chez produisons.com, que retenez-vous de cette expérience audiovisuelle ?

Exercice difficile que de penser une réalisation, de la chiffrer et au final, livrer une annonce dynamique en respectant le fond et la forme de BRUT. Beaucoup s’y confrontent... Matthieu l’a fait avec talent et écoute, c’est toute la différence et c’est ce que nous recherchions ! Ce fût une belle expérience à recommencer, sans aucun doute.

Le commanditaire : www.produisons.com

Anthony Leidinger, Communication & Marketing chez live productions.com, qu’attendiez-vous de l’accompagnement du réalisateur ?

Pour moi, le résultat obtenu correspond très bien aux attentes que nous avions. L’ensemble est travaillé, précis et cohérent tant sur les images que sur les musiques. Que ce soit le teaser ou les extraits, les fichiers reçus correspondaient au timing et aux formats demandés. Matthieu a toujours répondu clairement à mes demandes (et dans la bonne humeur !). Je n’hésiterai pas à le rappeler pour des futures demandes.

Philippe, comment as-tu abordé ce film de commande ?

En pleine pandémie de covid-19, je reçois un appel téléphonique d’Espace Singulier. Après le brief, je commence à écrire un scénario en gardant en tête une seule contrainte mais de taille : ne pas pouvoir filmer des personnes aidées, des aidants et même l'équipe opérationnelle de l’association… Bref pour ce défi, il me restait l’animation afin d’expliquer leur réponse gratuite et adaptée. Au final je trouve un moyen insolite pour que toute l'équipe puisse s'exprimer afin de découvrir cette fabuleuse synergie.

Le réalisateur : vimeo.com/philippeperez

Audrey Stos, Directrice d’Espace Singulier, comment avez-vous vécu cette expérience audiovisuelle ?

Notre expérience audiovisuelle a été singulière… Nous n’avons pas jamais pu rencontrer physiquement Philippe, le réalisateur, et avons échangé que par téléphone uniquement !
L'objectif de ce film était d’abord de nous faire gagner le Prix Initiatives Aidant.e.s et ensuite que chacun puisse se reconnaître sans jamais montrer personne ! Challenge réussi : nous avons gagné avec une mention spécial Jury et continuons à utiliser le film sur nos réseaux car il parle à tous ! Vive les pros ! MERCI Philippe et BRAVO surtout !!

Le commanditaire : www.espacesingulier.org

Kylian, comment as-tu abordé ce film de commande ?

Ce projet m’a tout de suite intéressé car il mêlait le monde du voyage et du sport. Les différentes activités et l’ambiance créaient une très belle atmosphère pour réaliser une vidéo de ce séjour. Nous espérons donner envie aux jeunes pour les prochains séjours. J’avais une appréhension sur l’attitude des jeunes par rapport à nos caméras, si elles allaient arriver à être à l’aise, mais nous nous sommes très bien intégrés au groupe. C’était un plaisir pour elles comme pour nous de partager ces moments.

La Fédération Sportive et Culturelle de France souhaite proposer de plus en plus de séjours à thématiques sportives diverses. C’est pour cela que la vidéo a été créée, pour promouvoir d’autres séjours.

Le réalisateur : www.1angle2vue.com

Emilien Supiot, Agent de développement à la Fédération Sportive et Culturelle de France des Pays de la Loire, comment avez-vous vécu cette expérience audiovisuelle ?

Nous avons été très bien accompagnés, en amont, pendant et après la réalisation. A noté que l’équipe de tournage s’est montrée très discrète sans entraver nos activités. La FSCF avait pour projet de mettre en lumière une de ses actions. Le moins que nous puissions dire est que le résultat dépasse largement nos attentes. Habituellement nous faisons des vidéos « maisons » que nous diffusons sur nos réseaux sociaux. Force est de constaté que l’impact de la vidéo a été retentissant (nombre de vues x15, retours partenaires et familles très nombreux et toujours positifs). L’image de notre association n’en est que bonifiée.

Le commanditaire :paysdelaloire.fscf.asso.fr

Laurent, comment as-tu abordé ce film de commande ?

Accompagné d’une question : comment le métier de réalisateur pouvait s’adapter à la réalité augmentée ? A propos du tournage, rien de nouveau pour le métier : gestion de la mise en scène sur fond vert, du cadrage, de l’éclairage, de la prise de son. Pour le montage, c’est différent. En effet, avec la réalité augmentée, il n’y pas de changement d’axe ou d’échelle de cadre parce que seul compte le point de vue du spectateur. Le montage a donc consisté à ajouter quelques effets (ici autour de la thématique de noël) et travailler le son. Post-production limitée alors pour des projets de réalité augmentée ? Non, car a surgi pour moi de travailler non plus en solo avant la proposition d’une première maquette mais en duo permanent avec l’intégrateur de l’application finale. Un travail en binôme motivant !

Le réalisateur : https://www.linkedin.com/in/laurent-evrard-90691ba2/

Alain Grisval, Chef d'entreprise chez CITEOS Ingénierie Nord, comment avez-vous vécu cette expérience audiovisuelle ?

Film Laurent Evrard.jpeg

J’ai reçu une commande avec un délai très court (moins de deux semaines) pour réaliser 19 capsules d’une minute mettant en scène un personnage-guide dans des lieux symboliques de la ville de Boulogne-sur-Mer. Bien qu’étant le producteur, je n’avais pas les connaissances suffisantes pour décrire mon besoin avec les termes et la précision d’un pro de l’image, d’autant plus que le résultat était à intégrer dans une application de réalité augmentée ! Il me fallait donc un réalisateur capable, dans un délai très court, sans visiter une multitude de lieux, sans connaitre l’acteur et avec un scénario en cours d’écriture, de marcher sur un fil pour que le film existe ! Le client final et moi-même avons été ravis de cette production. Je retiens donc de la collaboration avec le réalisateur, la capacité de s’adapter calmement à mille contraintes, ce qui a permis un résultat de grande qualité et de garder un excellent souvenir de ce temps fort de Noël 2020. Et merci à la ville de #Boulogne-sur-Mer qui a également permis la réussite de ce projet innovant !

Le commanditaire : https://www.citeos.fr